Association Chemins à Fer
Bienvenue !

Réouverture d'Oloron - Bedous

Chemins à Fer s'était réunie en mai 2014 pour arpenter l'ancienne ligne d'Oloron à Canfranc. Désormais, ce périple n'est presque plus possible.

En effet, la section entre Oloron et Bedous a été réouverte aux dessertes TER dimanche 26 juin 2016. L'accès aux voies est désormais interdit.

Presque 2 ans de travaux et plus de 100M d'euro ont été nécessaires pour remettre cette ligne aux normes et accueillir 5 allers-retours assurés en X73500.

3 arrêts ont été recrées à l'occasion : Bidos, Lurbe St Christau et Sarrance.

 

 

 

Samedi 25 juin 2016, en gare d'Oloron Ste Marie, l'afficheur indique le premier train à partir pour Bedous à 8h12, après 36 ans de fermeture.

 

Juste en aval du pont d'Escot, un aperçu de la ligne : voie neuve, traverses en béton, grillages, parpaings, bâches, filets anti-chutes, un environnement très moderne et pas tout à fait achevé.

 

 

 

 

Le pont d'Escot n'a pas changé, il n'a pas nécessité de grands travaux, c'est l'avantage c'est ouvrages bien faits. 

 

 

En avril 2014, sur le pont d'Escot, on trouvait encore broussailles, rails double-champignon et randonneurs.

 

 

La halte de Sarrance, avec les équipements derniers cris aux normes d'accessibilité. La gare qui accueillait une blanchisserie est désormais une habitation.

 

 

Terminus provisoire : Bedous.

 

 

 

La halte de Bedous maintenant...

 

 

...et avant en 2014

 

 

Pour l'inauguration, la Région Nouvelle-Aquitaine a souhaité marquer le coup

 

 

Dimanche 26 juin 2016 en gare d'Oloron Ste Marie, c'est l'affluence. Les trains étaient gratuits pour marquer ce jour historique.

 

 

Canfranc pour bientôt ? La Région souhaite voir plus loin?

 

 

Dans la cour de la gare de Bedous, c'est une fête populaire qui rassemble toutes les générations. 

 

 

Une autre vue datant de mai 2014 

 

 

Malgré de nombreuses difficultés, le train est bien revenu à Bedous ! Dans les premiers trains à circuler dimanche 26 juin, certains voyageurs étaient émus aux larmes, les gens applaudissaient le train aux entrées en gare, les automobilistes et les riverains saluaient les trains?

Une fois n'est pas coutume, l'archéologie ferroviaire pratiquée en mai 2014 n'est plus possible. Retournez vite parcourir le tunnel hélicoïdal de Sayerce, flâner sur les emprises ferroviaires de Canfranc, fouler les rails double-champignon qui gravissent la rampe à 43 pm avant que les travaux soient annoncés !

Bienvenue aux Chemins à Fer, site d’archéologie ferroviaire

L’association Chemins à Fer se destine à la valorisation, la sensibilisation et la reconnaissance du patrimoine ferroviaire. Notre principale discipline : l’archéologie ferroviaire, qui consiste à rechercher les traces d’anciennes lignes et de se reconnecter avec les objets ferroviaires rencontrés (ouvrages d’art, équipements). Voici les actions auxquelles nous prétendons :

Pour ceux qui nous connaissent déjà, vous constaterez que le site change, suite à une nouvelle équipe. Nous vous proposons un site allégé, plus illustré et agréable.

Mentions légales